Coopération Grand Est

La Coopération inter-centres de sauvegarde du Grand Est est née suite à la loi portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République (Loi NOTRe) du 07 août 2015 ayant conduit à la fusion des trois anciennes régions Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine ainsi qu’à la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPTAM) du 27 janvier 2014, loi redéfinissant les compétences générales des régions et des départements et désignant la région comme chef de fil en matière de protection de la biodiversité.

LOGO GRAND EST

Le soutien de conseils départementaux à certains centres de sauvegarde ayant été remis en cause suite à cette réforme territoriale, les quatre centres de sauvegarde du Grand Est (Groupement ornithologique du refuge Nord Alsace, Centre de sauvegarde de la Ligue de protection des Oiseaux Alsace, Centre de sauvegarde de la faune en Lorraine, Centre de réhabilitation et de sauvegarde de la faune sauvage de Champagne-Ardenne) ont souhaité s’associer pour proposer un projet commun de développement et d’intervention sur la nouvelle entité territoriale.

La Région Grand Est, consciente de l’importance du rôle et des actions des centres de sauvegarde pour les soins et la réinsertion de la faune sauvage en détresse, en particulier les espèces protégées et rares, pour répondre aux sollicitations du grand public confronté à la découverte d’animaux en détresse, a souhaité formaliser et pérenniser son soutien dans le cadre d’une première convention triennale 2017-2019.

Au travers de la convention triennale les centres de sauvegarde affirment leur volonté de poursuivre leurs missions de sauvegarde, de soin et de réinsertion de la faune sauvage en détresse, ainsi que de conseil et de sensibilisation du public confronté à la découverte de ces animaux.

Dans l’objectif de remplir au mieux ces missions et d’offrir au territoire du Grand Est la meilleure couverture possible, le CSFL, le GORNA, le CRESREL et le Centre de sauvegarde de la LPO Alsace se sont engagés à :

  • Se structurer et se constituer en réseau sur ce territoire, tout en permettant à chaque centre de conserver son autonomie de gestion et de décision,
  •  Définir ensemble un périmètre géographique d’intervention pour chacun d’eux, de façon à être en mesure de couvrir la totalité de la région Grand Est,
  • Travailler à une spécialisation des interventions pour chacun d’eux, dans la mesure du possible et sans systématisation, dans une logique de montée en compétences et dans l’objectif commun d’augmenter le taux de relâcher dans la nature des animaux recueillis,
  • Développer les échanges logistiques entre les quatre structures, dans une logique de mutualisation,
  • Mettre en place, dans cette même logique, des actions de communication communes,
  • Se réunir une fois par an pour échanger.
carte
Territoires d’intervention des centres de sauvegarde du Grand Est