Cadeaux de Noël

A

Belle surprise en arrivant ce matin au bureau. Un gros colis a été retrouvé sous notre sapin… probablement le Père Noël qui a débuté sa tournée un peu plus tôt cette année.

D’après nos informations, se sont les p’tits lutins de la LPO Champagne-Ardenne qui ont préparé ce sympathique cadeau, ou plutôt ces cadeaux, pour améliorer les conditions de prise en charge des busards au centre.

Chaque années, les bénévoles de la LPO Champagne-Ardenne arpentent les plaines céréalières de Champagne pour rechercher les couples nicheurs de Busard cendré, de Busard Saint-Martin et, plus ponctuellement, de Busard des roseaux. Ces bénévoles s’efforcent de localiser les nids et d’assurer, avec l’aide des exploitants agricoles, leur protection avant le passage des moissonneuses. Des interventions de plus en plus nécessaires à cause de variétés précoces mais aussi de ce satané réchauffement climatique. Il y a deux ans, aucun oiseau n’aurait pu s’envoler des champs de blé et d’escourgeon sans l’intervention de ces bénévoles passionnés.

Plusieurs centaines de jeunes arrivent ainsi à s’envoler chaque années des cages de protection installées dans les champs (jusqu’à 947 en 2015 mais seulement 278 en 2017) mais parfois une prise en charge des œufs ou poussins est nécessaire : découverte du nid pendant la moisson, refus de la cage de protection par la femelle, abandon du nid à cause du dérangement agricole, feu de chaumes, intempéries… C’est donc en dernier recours que les « busardeux », nom donné aux protecteurs des busards, font appel à CRESREL pour tenter de sauver ces couvées et nichées ne pouvant pas être maintenues dans le milieu naturel par les techniques habituelles de protection.

Ce nouveau don de matériel des « busardeux » de Champagne-Ardenne est destiné à optimiser la prise en charge des jeunes poussins de busards au sein de l’établissement : l’éleveuse pour les « nouveau-nés » dans l’infirmerie et lampes chauffantes pour les ados dans les boxes. Il vient compléter une panoplie de couveuses et d’éleveuses déjà offertes par la LPO Champagne-Ardenne qui nous ont permis de relâcher 93 individus supplémentaires ces trois dernières années (avec les contributions du CSOS89 et du CSFL en 2017 et 2018).

Un grand merci à la LPO Champagne-Ardenne et tout particulièrement Serge PARIS, coordinateur busards Aube et administrateur de la LPO, pour ce don de matériel et aux « busardeux » pour leur confiance.

Pour mieux connaître le travail des « busardeux » de l’Aube, vous pouvez réécouter l’intervention de Serge PARIS dans Cœur de Nature : https://rcf.fr/actualite/environnement/la-rencontre-des-busards


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s