Passer du coq à l’âne…

photoSITE.jpg

Après les Grues cendrées, le Faucon crécerelle, le Hibou des marais, la Chouette Effraie, le Chat forestier… voici un Héron cendré.

C’est ca aussi le travail d’un centre de sauvegarde… accueillir une multitude d’espèces aux caractéristiques morphologiques et biologiques différentes. Et vous vous en doutez bien, on ne soigne pas de la même façon un rapace, une chauves-souris ou un cygne… Il faut s’adapter à chaque espèce, à chaque pathologie… 101 espèces animales ont été accueillies depuis le 1er janvier. Pas toujours simple !

Ce Héron cendré a été retrouvé le 17 novembre dernier à Plivot-51 visiblement affaibli. Aucune fracture ou contusion n’a été détectée, il était par contre fortement dénutri, déshydraté et en légère hypothermie. Il a eu un problème mais lequel ?!

Acheminé dès le lendemain dans l’infirmerie, merci Adélia, Delphine et Emilie, nous nous sommes attachés à le « remonter » progressivement. Cela a bien fonctionné, notre pensionnaire a pu être placé en volière hier. Nous avons bon espoir de le relâcher dans les prochains jours.

En espérant que nous n’ayons pas besoin d’accueillir une 102ème espèce.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s